Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Service public

le panama est le pays idéal pour votre ``future nouvelle vie`` pour vous et vos proches mais aussi pour les professionnels qui veulent investir en toute sécurité ...

Le Téléphone

 

Téléphone Mobile : En ce qui concerne le téléphone mobile rien n’est plus facile. Vous allez dans une boutique, vous choisissez la marque et le modèle entre plusieurs dizaines d’appareils disponibles, vous choisissez l’opérateur entre les 4 plus importants au niveau national : Más Móvil, Movistar, Claro ou Digicel,… le contrat qui s’adapte le mieux à votre usage,…. et vous sortez de la boutique avec votre portable en état de marche.

La connectivité LTE (Long Term Evolution) disponible sur quasi l’ensemble du Territoire de la République du Panama assure une rapidité et une qualité de service exceptionelle.

La couverture aussi est excellente sur l’ensemble du pays, que ce soit dans la Capitale, en Province ou pour l’International.

Comme en Europe, vous pouvez opter entre les 2 systèmes : Prépayé, il vous suffit juste d’acheter des recharges, ou alors souscrire un contrat Post-payé. Quelle que soit la formule choisie vous accéderez aux mêmes services, Appels, SMS, surf sur la Web, WhatsApp et tous les réseaux sociaux.

Notez qu’au Panama, dû aux multiples occupations des autochtones, l’utilisation de WhatsApp et de la Web en général est plus courante que le simple Appel ou le SMS.

 

Téléphone Fixe : Pour votre téléphone domestique, après avoir acheté un téléphone fixe (les modèles européens ne sont pas compatibles), vous devrez vous rendre dans une agence Cable Onda ou Cables & Wireless avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile, pour obtenir un numéro.

A noter que de ce poste fixe seul les appels urbains et à mobiles sont d’accès direct. Pour appeler en province ou l’international, il vous faudra choisir un indicatif d’opérateur entre une dizaine.

L’Eau

 

Compte tenu de la fréquence et de l’intensité des précipitations en zone subtropicale, les nappes phréatiques maintiennent un niveau constant appréciable.

Cette abondance en eau douce permet â l’IDAAN (Institut National des Aqueducs et Canalisations) de pratiquer des tarifs exceptionnels, au forfait, sans que le Liquide Vital, suivant le patronyme local, soit mesuré par un compteur.

L’eau est potable dans toutes les villes et la quasi-totalité du territoire national.

Si vous vous aventurez sur l’une des nombreuses îles du pays, en forêt, dans un village reculé, ou en territoire originaire amérindien, les précautions d’usage seront alors à observer pour la consommation du l’eau.

Le Gaz et l’Électricité.

 

Au Panama, la génération et la distribution électrique ont été privatisées en 1997 lors du démantèlement de l’IRHE (l’EDF local qui avait le monopole public de l’électricité). La transmission en revanche est restée publique via la société ETESA (100% État Panaméen) qui gère la totalité du système de transmission.

ETESA administre également le marché national de l’électricité, via un Centre National de Distribution (CND).

Le secteur est devenu stratégique du fait de la forte croissance économique du pays, et de la demande en énergie de ces dernières années et de celles à venir (près de 7%/an en moyenne à partir de 2005), dopée, dans un premier temps par les grands travaux d’infrastructure publiques comme l’Élargissement du Canal et la Construction de la Ligne 1 du Métro (14 stations dont 7 souterraines).

Puis d’autres méga-ouvrages ont suivi et sont d’ailleurs actuellement en cours comme la Ligne 2 du Métro, le Troisième Pont sur le Canal, et le Quatrième pont déjà licité pour le passage de la Ligne 3 du Métro.

À ces projets publics se sont joints l’essor sans précédent du Bâtiment, le réagencement du Casco Antiguo (vieille ville, classée en  Juillet 2018 comme un des 10 endroits incontournables à visiter dans le Monde, par la revue Forbes), les investissements privés et la demande croissante des particuliers et des activités de commerce, notamment.

Sur l’ensemble du territoire national l’électricité est en 110 volts (60 cycles) comme dans toute l’Amérique du Nord. Au Panama les fiches sont de forme plate (type américain). Les appareils européens ont besoin, en plus du convertisseur de courant, d’un adaptateur.

En ce qui concerne la consommation d’électricité, vous aurez besoin pour un appartement de 105 m2 (3 chambres), avec ventilateurs, sans air conditionné, mais avec tout le confort moderne, cuisinière, réfrigérateur, congélateur, lave-linge, sèche-linge, d’environ 60 US$ par mois. Avec la climatisation, il faut compter environ 100 US$, soit le double.

La société Union Fenosa est leader de la distribution de l’électricité dans le pays. Il vous faudra donc vous rapprocher de cette entité pour la gestion de votre Abonnement Électrique, mais aussi du Gaz, car Union Fenosa distribue également le Gaz Naturel.

En résumé, ETESA construit, entretient le réseau et achemine l’électricité dans le pays, alors qu’Union Fenosa s’occupe de la distribuer.

La Télévision par Cable et l’accès à Internet.

 

L’installation d’un modem wifi internet haut débit, plus la TV par cable en HD (télévision numérique) ainsi que l’installation téléphonique et une consommation normale vous coutera environ de 75 à 100 US$ par mois selon le nombre de chaines TV choisies et le nombre d’appels téléphoniques réalisés hors forfait (numéros spéciaux, etc…)

Il s’agit d’offres groupées dont les prix peuvent varier en fonction du service et des abonnements à certaines chaines thématiques.

CABLE ONDA et CABLE & WIRELESS sont les principaux opérateurs du Panama.

Le Gouvernement de la République du Panama a inscrit au budget de l’État la couverture WiFi totale du territoire, y compris des zones les plus reculées, de manière à ce que tous les élèves, collégiens, lycéens et étudiants puissent accéder gratuitement aux techniques Internet et  à la Culture en général. Le Citoyen Panaméen, toutes classes confondues, doit avoir accès aux nouvelles technologies selon la politique d’état menée ces dernières années par le biais du Ministère de l’Éducation (MEDUCA).

Translate »