Météo
  • Paris
  • Panama City
 

Provinces et Comarques

le panama est le pays idéal pour votre ``future nouvelle vie`` pour vous et vos proches mais aussi POUR LES PROFESSIONNELS qui veulent INVESTIR EN TOUTE SECURITE…

Provinces

 

La République du Panama est maintenant divisée en 10 Provinces, avec la création en Janvier 2014 de Panama Ouest, de 3 Comarques (Territoire) Indigènes ayant le statut de Province et de 2 Comarques supplémentaires, n’ayant que le statut de Municipalité (Corregimiento) au sein respectivement des Provinces du Panama et du Darien.

 

Chaque Province s’organise administrativement autour d’une Capitale ou Chef-Lieu (Cabezera) et est dirigée par un Gouverneur. La Province est divisée en Districts, puis chaque district en Corregimiento.

 

Les 10 Provinces et 5 Comarques porte chacune un préfixe (précédant, par exemple, le numéro d’identité de chaque citoyen) : 1 Bocas del Toro, 2 Cocle, 3 Colon, 4 Chiriqui, 5 Darien, 6 Herrera, 7 Los Santos, 8 Panama, 9 Veraguas, 10 Guna Yala, 11 Embera Wounaan, 12 Ngäbe Buglé, 13 Panama Ouest, 14 Madugandi et 15 Wargandi.

 – Panama : 9166 km² – 1 800 000 habitants

 

Géographiquement, cette province bordée par l’Océan Pacifique au sud est limitrophe des provinces de Panama Ouest, de Colon, du Darien et de la comarque Guna Yala (San Blas). La comarque Guna de Wargandi est située sur son territoire. La quasi-totalité des îles de la Baie de Panama en font partie.

Panama City enserre totalement la municipalité de San Miguelito. Néanmoins ce sont 2 villes distinctes, et aussi les 2 villes les plus peuplées de la République du Panama :
Panama City : 880 690 habitants
San Miguelito : 333 140 habitants

 

Panama est économiquement et humainement parlant la première province de la République, son Chef-Lieu (Cabezera), Panama City, est également la Capitale du Pays. La Province est maintenant divisée en 6 districts : Balboa, Chepo, Chiman, Panama, San Miguelito et Taboga.

La population de la province est estimée à 1 800 000 habitants dont 880 690 à Panama City, et concentre 50% de la Population du pays.

 

De nombreux travaux d’urbanisme ont modifié, en quelques années le panorama de la ville. La Cinta Costera, la voie rapide qui longe la Baie de Panama, permet la jonction  entre l’Aéroport International de Tocumen, les 2 Ponts sur le Canal et la Route Interaméricaine. La Cinta Costera est un ouvrage d’urbanisme mettant en valeur la Baie de Panama, la Zone Bancaire et ses Gratte-Ciels, ainsi que le Casco Antiguo (Vieille Ville) s’inscrivant harmonieusement dans ce paysage finalement homogène. La Cinta Costera en reliant le Front de Mer à la Calzada de Amador (côté opposé de la Baie), au Musée de la Biodiversité et à la Marina de Flamenco permet d’admirer, en fin de journée, l’un des plus beaux Skyline au Monde.

 

Des quartiers proches de la Baie, comme Calidonia, Bella Vista et San Francisco bénéficient d’un plan de réaménagement urbain géré par la Mairie et dynamisé par la mise en service de la Ligne 1 du Métro de Panama… et bientôt de la Ligne 2. Le Quatrième Pont sur le Canal permettra, quant à lui, le passage de la Ligne 3 vers Panama Ouest.

Les écluses de Miraflores doublées maintenant par celles de Cocoli, depuis le 26 Juin 2016, ouvrent la voie aux navires de dimension Panamax et Novopanamax transitant d’un Océan à l’autre par la Voie Interocéanique.

– Colon : 4 134 km² – 242 000 habitants

 

Située à l’autre extrémité du Canal, la Province de Colon, bordée par la Mer des Caraïbes est limitrophe de la Comarque de Guna Yala et des provinces de Panama, de Panama Ouest, de Cocle, de Veraguas. La province comprend 6 districts: Colon, Chagres, Donoso, Portobelo, Santa Isabel, Omar Torrijos Herrera.

 

La ville de Colon, détient un atout important compte tenu de la présence de la ZLC (Zone Libre de Colon). Créée en 1948, cette zone franche s’étend sur plus de 800 hectares, accueille près de 2800 entreprises et emploie plus de 35 000 personnes, directement ou indirectement. Il s’agit de la deuxième zone de libre-échange dans le Monde, juste après Hong Kong. Les 2/3 de l’ensemble des échanges commerciaux du pays y sont réalisés.

 

Idéalement située à l’Entrée Atlantique du Canal,  à proximité des Écluses de Gatun et des nouvelles écluses d’Agua Clara, la ville de Colon abrite stratégiquement la logistique des ports de marchandises et de passagers.
À l’extrémité de la Côte Est de la Province de Colon, ou Costa Arriba se situent les Forts et la ville de Portobelo. Sur la Côte Ouest, en passant le Canal (bientôt grâce au Troisième Pont), se situent Costa Abajo et le Fort de San Lorenzo.

 

Portobelo, le Parc National de San Lorenzo, les Écluses de Gatun, Agua Clara et le Train Interocéanique constituent des attraits touristiques indéniables.
L’autoroute Panama – Colon facilite le transport de personnes et  marchandises entre les 2 Océans.

– Panama Ouest : 2786 km² – 510 500 habitants

 

Cette province, dont le chef-lieu est La Chorrera, existe depuis le 1er Janvier 2014. Il s’agit de la séparation de 5 districts de la province de Panama : Arraijan, Capira, Chame, La Chorrera et San Carlos. Elle est bordée par l’Océan Pacifique et est limitrophe des Provinces de Cocle, Colon et Panama.

 

Panama Ouest est le réservoir humain de Panama City, mais ne se caractérise pas pour ses cités dortoirs. La province  est active. La Pêche y a pris un vif essor et l’Agriculture s’est modernisée et spécialisée avec la production d’Ananas destinés à l’exportation.

La Zone Libre de Howard (Panama Pacifico) a contribué au développement de la province qui s’est dynamisée avec la construction de Malls (centres commerciaux), d’hôtels et de complexes touristiques.

 

L’arrivée prochaine de la Ligne 3 du Metro à Arraijan et à la Chorrera, par le Quatrième Pont sur le Canal, la réalisation de la Gare Ferroviaire terminale du Train Rapide Occidental, et divers projets touristiques et écotouristiques d’envergure, laissent augurer un futur prometteur à cette province stratégiquement située.

Intérieur

 

L’Intérieur, c’est la Province. Tout le territoire de la République du Panama situé à l’ouest du Canal de Panama est appelé Intérieur, même s’il s’agit d’un secteur de plage ou d’une zone frontalière.

 

– Bocas del Toro : 4650 km² – 170 320 habitants

 

Cette province connue pour son archipel et ses mangroves sur la Mer des Caraïbes, est limitrophe du Costa Rica, de la Comarque Ngäbe Buglé et de la Province du Chiriqui. Elle comprend 4 districts: Almirante, Bocas del Toro, Changuinola et Chiriqui Grande.

 

Le Chef- Lieu, Bocas del Toro, situé sur Isla Colon, une des plus grandes îles, dispose d’un aéroport.

La beauté du lieu et le Parc National Marin de Bastimentos attirent de nombreux touristes.

Le district de Changuinola s’est historiquement dédié à la production bananière.

– Cocle : 4950 km² – 233 700 habitants

 

Cette province bordée par l’Océan Pacifique, est limitrophe des provinces d’Herrera, de Veraguas, de Colon et de Panama Ouest- Elle comprend 6 districts : Aguadulce, Anton, La Pintada, Nata, Ola, Penonome.

 

Située au Centre de la République, son climat enviable et ses terres fertiles pourraient l’orienter vers la production d’Ananas. Néanmoins le Café, le Maïs, le Riz, les Haricots et l’Élevage représentent  une part importante de l’économie locale.

 

Le village de La Pintada est célèbre pour son artisanat : c’est là qu’est confectionné le Sombrero Pintado (chapeau national, à ne pas confondre avec le Panama).
Sa situation géographique, ses plages, ses complexes hôteliers et le prestigieux village d’altitude, El Valle de Anton, dynamisent l’économie de ses 2 villes principales que longe la Voie Interaméricaine : Penonome (chef-lieu) et Aguadulce.

– Chiriqui : 6550 km² – 426 800 habitants

 

Cette province, disposant d’un vaste littoral sur l’Océan Pacifique, est limitrophe du Costa Rica, des provinces de Bocas del Toro et de Veraguas et de la comarque Ngäbe Buglé. Elle  comprend 14 districts: Alanje, Baru, Boqueron, Boquete, Bugaba, David, Dolega, Gualaca, Remedios, Renacimiento, San Felix, San Lorenzo, Tierras Altas et Tole.

Le Chef-Lieu en est David, troisième ville de la République du Panama avec 118 000 habitants.

 

Province fertile en Terres Basses comme en Terres Hautes, Chiriqui a été historiquement connue pour son climat généreux. Son Élevage, ses Primeurs et ses Céréales ont longtemps alimenté la Capitale. Sa notoriété mondiale est maintenant en relation avec la qualité premium de son café Geisha dont les lots sont vendus sur place à Boquete. Ce Marché International attire essentiellement des acheteurs venus d’Asie (Chine, Corée, Japon).

Le Tourisme s’intéresse aux Forêts Humides d’Altitude (Highland’s Rainforest), riches en Faune et en Flore, et aux Parcs Nationaux, comme le Parc National Marin du Golfe de Chiriqui.

 

Les villes d’altitude de Boquete et Volcan, au pied du Volcan Baru (3475 m), sont des lieux de villégiature recherchés.

Cerro Punta (1970 m) est célèbre pour ses Aras (perroquets multi-couleurs), où sont élevés les Purs Sangs destinés aux hippodromes de la Capitale

La ville de Concepcion (ou Bugaba), par sa proximité avec Paso Canoa, joue définitivement un rôle de ville frontière.

Le secteur de Puerto Armuelles s’est longtemps dédié à la production bananière.

– Herrera : 2340 km² – 111 650 habitants

 

Située dans la Péninsule d’Azuero et faisant partie des Provinces Centrales, hauts lieux de l’Histoire et de la Culture Panaméenne, la province d’Herrera bordée par l’Océan Pacifique est limitrophe des provinces de Veraguas, de Cocle et de Los Santos. Elle comprend 7 districts : Chitre, Las Minas, Los Pozos, Ocu, Parita, Pese et Santa Maria.

 

Cette province se dédie à l’Élevage, mais est principalement orientée vers la culture de la Canne à Sucre. Comme il se doit, c’est à Pese que se distille le plus célèbre des spiritueux panaméen, le Seco (rhum blanc sec) commercialisé sous le nom de Seco Herrerano par la société Varela Hermanos (famille de l’actuel Président Juan Carlos Varela).

 

Le Chef – Lieu de la Province est Chitre, mais la Villa de los Santos est le point de départ historique de l’Indépendance de 1821.

La poterie d’Herrera est aussi très renommée.

– Los Santos : 3810 km² – 89 600 habitants

 

Située elle aussi dans la Péninsule d’Azuero, faisant partie des Provinces Centrales, Los Santos est aussi un haut lieu de la Culture Panaméenne.
Le Chef- Lieu, la ville de Las Tablas est célèbre pour son Carnaval.

 

Dans cette province, est confectionné le costume féminin national, la Pollera. À Las Tablas se déroule le Défilé des 1000 Polleras célébrant les plus belles réalisations.

 

La province, réputée pour ses plages est bordée par l’Océan Pacifique, et est limitrophe des provinces de Veraguas et d’Herrera. Elle comprend 7 districts : Guarare, Las Tablas, Los Santos, Maracanas, Pedasi, Pocri et Tonosi.
Son Climat chaud et ensoleillé est recherché pour le Tourisme.

– Veraguas : 11 240 km² – 226 700 habitants

 

Veraguas a la particularité d’être l’unique province du pays à disposer de côtes sur le Pacifique (350 km) et sur les Caraïbes (60 km), cependant la majeure partie de la population vit du côté pacifique. La province est limitrophe avec la comarque Ngäbe Buglé et les provinces de Chiriqui, de Colon, de Cocle, d’Herrera et de Los Santos.

 

Elle est divisée en 12 Districts: Atalaya, Calobre, Cañazas, La Mesa, Las Palmas, Mariato, Montijo, Rio de Jesus, San Francisco, Santa Fe, Santiago et Sona.

Le Chef-Lieu est la ville de Santiago de Veraguas

La Province se dédie à l’Élevage Bovin et Porcin et à la culture de la Canne à Sucre, du Plantain, de la Banane, du Maïs et du Riz.

 

Le climat est très varié. Veraguas compte quelques agglomérations en Terres Hautes : San Francisco, Santa Fe, La Yeguada…

Ses côtes ont un climat privilégié pour le Tourisme et les îles du Golfe de Montijo assurent une grande partie de l’attrait touristique : Gobernadora pour la villégiature et Coiba, l’ancien pénitencier, maintenant Parc National pour l’Écotourisme.

– Darien : 11 900 km² – 55 400 habitants

 

La Province du Darien bordée par l’Océan Pacifique, est limitrophe de la Colombie, de la Comarque Guna Yala et de la Province du Panama. La Voie Interaméricaine venant du Canada s’interrompt pour la première fois dans le Darien et ne reprend qu’en Colombie pour descendre jusqu’en Patagonie.

 

Cette province est couverte en raison de son altitude topographique par 3 types de Forêts Tropicales Pluviales (Rainforest) : Humide, Très Humide et Pré-montagnarde.  Seulement 8% de sa superficie est apte pour la Culture. 60% sont destinés à l’Élevage et 25%  à la protection de la Réserve Forestière.

 

La population est composée d’Indigènes, d’Afro-descendants et de Colons originaires des Provinces Centrales de la République du Panama.

Le transport dans le Darien se réalise par voies maritime ou fluviale.

La Palma est le chef-lieu de la province la moins dense en population de la République du Panama.

L’Archipel de San Miguel qui est composé de 4 îles est l’une des meilleures zones de pêche du pays. Une vingtaine de rivières se jette dans le Golfe de San Miguel.

La Province se compose de 3 Districts : Chepigana, Santa Fe et Pinogana.

Les Comarques

 

– Guna Yala : 2340 km² – 32 000 habitants

 

Ce secteur de Panama qui était autrefois appelé San Blas est un territoire autonome composé d’une étroite bande de terre continentale le long de la Mer de Caraïbes et d’un chapelet de 350 îles réparti sur 373 km. Il s’agit de la plus ancienne comarque du Panama, fondée le 16 Septembre 1938.

 

La Comarque a aussi existé comme République de Dules en 1925, pour une durée de trois semaines.

 

Le nom a été changé de San Blas à Guna Yala en 1998
Le peuple Guna  qui vit sur ce Territoire (signification du mot Yala) représente une des 7 ethnies amérindiennes existant au Panama.
Le peuple Guna possède une Culture, une langue et une religion qui lui sont propres.
L’Économie de la comarque Guna Yala est essentiellement basée sur la Pêche et le Tourisme.

– Embera Wounaan : 4390 km² – 9540 habitants

 

Cette Comarque rassemble 2 ethnies : les Embera et les Wounaan. Elle se compose de 2 territoires intégrés à la Province du Darien et formant 2 Disricts : Cemaco et Sambu.
Les Embera et les Wounaan semblent identiques, partagent les mêmes coutumes avec un don inné pour l’Artisanat et l’Architecture, mais parlent deux langues totalement distinctes, l’Embera et le Wounaan Meu.

 

L’Architecture est très élaborée et correspond à une nomenclature suivant l’usage destiné à la construction. Différents types de palmes et de bois entrent en jeu suivant l’usage et la durée prévus du bâtiment : commun ou particulier.

Les villages sont construits sur pilotis en surplomb des rivières. Les rivières forment parties du réseau de voies de transport. Les déplacements s’effectuent en pirogue.

 

L’Artisanat se décline en vannerie pour les femmes, et en sculpture pour les hommes. Leur savoir- faire  et la qualité du matériel travaillé, Cocobolo (bois de rose) et Tagua (ivoire végétal) permet la création d’objets d’une grande finesse. La Comarque a été créée en 1983.

– Ngäbe Buglé : 6970 km² – 154 400 habitants

 

Créée en 1997 par redécoupage des provinces de Bocas del Toro, Chiriqui et Veraguas, cette comarque rassemble 2 éthnies : les Ngäbe et les Buglé.
Chaque groupe ethnique, bien que d’apparence identique parle sa propre langue : Ngäbere et Buglere.

La Comarque se divise en 3 Régions et 9 Districts :

  • Ño Kribo : Kankintu, Kusapin, Jirondai et Santa Catalina
  • Nedrini : Besiko, Mirono et Nole Düma
  • Kodridri : Müna et Ñürüm

 

L’Économie de la Comarque ne dépend que de l’Agriculture, et il s’agit surtout d’une Agriculture de subsistance. Le système de répartition des terres est compliqué entre Contrôle de la Terre et Occupation de la Terre.

 

Les Ngäbe – Buglé sont réputés pour être d’excellents travailleurs agricoles et sortent de la comarque pour travailler dans les exploitations de Café et la production de Primeurs, sur les Terres Hautes du Chiriqui (Boquete, Volcan, Cerro Punta).
Le relief montagneux et rocheux, ainsi que des terres pauvres rendent l’Agriculture difficile dans cette comarque. Néanmoins on y cultive le Café, le Maïs, le Riz, la Banane et le Haricot.

Translate »