Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Population et Religion

le panama est le pays idéal pour votre ``future nouvelle vie`` pour vous et vos proches mais aussi POUR LES PROFESSIONNELS qui veulent INVESTIR EN TOUTE SECURITE…

Population

 

La République du Panama dispose d’une superficie de 75.517 km² et d’une Population de 4 058 372 habitants au dernier recensement de 2010, donnant mathématiquement  une densité de 54 habitants au km². Néanmoins, il faut reconsidérer ce chiffre global, plus de la moitié (environ 60%) de cette Population se situant sur l’Axe du Canal entre les villes de Panama et Colon.

 

Le reste, soit 40%, est réparti sur quelques villes de tailles moyennes (David, Santiago, Penonome, Chitre), mais aussi dans des villages, situés sur les côtes (Pacifiques et Caraïbes) comme à l’Intérieur des terres.

 

Le Premier Recensement au Panama a eu lieu en 1911 et 336 742 habitants ont alors été comptabilisés, puis  839 000 en 1950. Actuellement les recensements se réalisent tous les 10 ans : 1980, 1990, 2000 avec 2 839 177 et 2010 avec 4 058 372.

 

La Population a été multipliée par 12 en un siècle et a augmenté de pratiquement 50% sur 10 ans entre 2000 et 2010.

L’Axe du Canal où se concentre l’essentiel du capital humain et formant les principaux noyaux urbains est composé par les provinces de Panama, Panama Ouest (créée administrativement  le 1er Janvier 2014) et Colon. Ce qui donne en chiffres :

  • Panama : 1 600 000
  • Panama Ouest : 570 000
  • Colon : 285 000

 

En résumé, globalement 60% de la Population réside sur cet Axe de Transit et de Commerce International.

 

Quelques Chiffres

  • Taux d’accroissement annuel : 1.57%
  • Taux de population urbaine : 78%
  • Densité de Population : 54 habitants/km²
  • Taux d’Alphabétisation : 95%

Population des Principales Villes

  • Panama City : 880 690
  • San Miguelito : 333 140
  • Arraijan 300 910
  • David : 144 860
  • La Chorrera : 161 470
  • Colon 78 000

 

La langue parlée officielle de la République du Panama est l’Espagnol (art. 10 de la Constitution de 1941), mais le bilinguisme (Espagnol – Anglais) est courant. Dans les faits, 40% des Panaméens parlent l’Anglais comme seconde langue professionnelle ou culturelle, et de ceux-ci 14% s’expriment en Anglais  Créole Panaméen  (Guari, etc…).

 

Le Panama est considéré comme l’un des pays les plus ethniquement varié au Monde. S’y côtoie aussi des communautés qui se distinguent par la Religion.

Cette Population se répartit de la manière suivante :

  • Amérindiens : 12.3%
  • Caucasiens : 11%
  • Métis : 38%
  • Mulâtres : 24%
  • Noirs : 9.2%
  • Zambos : 12%
  • Asiatiques : 4%

 

Evidemment les chiffres cités totalisent plus de 100%, mais il s’agit aussi d’une perception personnelle. La classification n’est pas totalement hermétique. Un Citoyen peut ressentir une appartenance à un ou plusieurs groupes ethniques.

 

Les Zambos résultent de l’union d’Afro-Coloniaux et d’Amérindiens. Cette communauté importante en Amérique et plus spécialement dans la zone Caraïbe, reste cependant minoritaire dans la majorité des pays. Seul le Panama accueille un pourcentage  relativement élevé de Zambos.

 

Pas de racisme apparent, une bonne harmonie règne entre tous ces peuples d’origines diverses.
Ce mélange de cultures et cette population fortement métissée créent une ambiance sympathique et rend le contact facile.

La Religion

 

En ce qui concerne la Religion, une liberté absolue de culte existe au Panama. D’autre part aucun recensement confessionnel n’a jamais été effectué, et les chiffres restes aléatoires et diffèrent suivant la source. Le Catholicisme reste néanmoins la religion très majoritaire, marquant cependant le pourcentage le plus bas d’Amérique Latine. Paradoxalement, le Panama est aussi le pays ayant un des taux d’Athéisme le plus bas de la région.

 

Certains croyants pratiquent plusieurs religions et peuvent aussi éventuellement en changer.
En raison de la diversité de la population, de nombreux temples, églises, synagogues et mosquées se répartissent sur l’ensemble du pays.

La répartition religieuse est la suivante :

 

Plus de 90% de la Population Panaméenne est Chrétienne.
Les Catholiques ne seraient que 68% :

 

  • Église Catholique Romaine: Le 9 Septembre 1513 est érigée le diocèse Santa María la Antigua de Darién. (bulle papale de Léon X), premier diocèse fondé sur le Continent Américain.
  • Église Orthodoxe Grecque : Présente au Panama depuis l’Époque Coloniale, la Communauté Grecque est surtout arrivée pour la Construction du Canal, et s’est localisée au départ dans la ville de Colon, où d’ailleurs a été érigée la première église orthodoxe. L’Église Orthodoxe Grecque de Panama City est aussi le lieu de culte des Coptes Égyptiens.
  • Église Orthodoxe Russe : La Communauté Russe plus modeste, est néanmoins présente dans la vie culturelle et commerciale du Panama. Elle possède aussi son propre lieu de culte à Albrook, et le Mondial de Football en 2018 lui a donné une réelle splendeur.

Les Protestants sont estimés à 25%, et les différentes  églises existantes, grâce à leur bonne acceptation,  subissent une forte croissance :

 

  • Église Adventiste : L’Église Adventiste du Septième Jour suivant sa mission est toujours active en faveur de ceux qui aiment et désirent prédiquer l’Évangile. Panama est le pays où est décédé et repose son pionnier Hutchins qui a permis l’accès des hispanophones aux fondements doctrinaux de l’Aventisme.
  • Église Évangélique : Présente au Panama depuis 1892, l’AEP (Alliance évangélique Panaméenne) fondée en 1963 regroupe plusieurs églises comme l’Assemblée de Dieu et l’Église Rectangulaire.
  • Église Méthodiste Unie : Cette Église regroupe plusieurs églises dont l’Eglise Méthodiste des Caraïbes et d’Amérique.
  • Église Luthérienne : Cette Église, surtout présente sur les Caraïbes est principalement fréquentée par les descendants des ouvriers originaires des Antilles (Jamaïque, Barbade, Martinique et Guadeloupe) ayant travaillé aux grandes œuvres des XIXème et XXème siècles (Chemin de Fer, Canal).

 

Il est aussi possible d’énumérer des groupes chrétiens comme les Mormons ou les Témoins de Jéhova, et encore bien d’autres…

Les autres Églises, malgré leur faible pourcentage, correspondent, à des groupes religieux et ethniques dont la présence est sensible dans le pays.

 

  • Musulmans: Présents en tant que commerçants sur l’Avenue Principale de toutes les grandes villes de province, les membres de cette communauté sont aussi très actifs sur l’Axe du Canal. À Colon avec la localisation de la Zone Libre, le quartier résidentiel de Ciudad del Sol et le sponsoring de l’équipe de football DAU (Sportif Arabe Uni) leur notoriété est palpable. À Panama City les Indhoustans (originaire d’Inde, du Bengladesh et du Pakistan) se sont spécialisés dans le véhicule d’occasion.
  • Juifs : Au Panama depuis l’Époque Coloniale, et présente quasi uniquement dans la Capitale, l’activité de cette petite communauté est étroitement liée  à la prospérité  du pays. Des marques bien panaméennes comme Motta, Fidanque, Toledano, Del Valle ou Kiener leur font référence. À l’origine uniquement Séfarade, la communauté est aussi composée  d’Ashkénazes venus à la fin du XIXème siècle (quelques Alsaciens notamment), puis de Mizrahims après la seconde guerre mondiale. Il est d’ailleurs intéressant à rappeler  la déclaration du Président Max Delvalle, lors de son investiture en 1967, « Aujourd’hui, il y a 2 Présidents Juifs dans le Monde, qui sont le Président de l’État d’Israël et moi-même ! » Delvalle appartenait à la Synagogue Kol Shearit Israel, et par la suite son neveu, Erik Arturo Delvalle devint Vice-Président, puis Président du Panama entre 1985 et 1989. Le particularisme panaméen s’était donc conforté. Aucun autre pays n’a eu de Président Juif pratiquant, à part Israël.
  • Bahaï: Le 29 Avril 1972, fut inauguré à Panama City (las Cumbres) le 5ème Temple Sacré Bahaï dans le Monde. Ces temples (généralement un par continent) sont actuellement au nombre de 7, et celui de Panama est les seul existant en Amérique Latine. Une station de radio Bahaï dans le Chiriqui, émet en Espagnol et Ngäbere. Cette religion compte de nombreux adeptes dans la Comarca (Territoire) Ngäbe Buglé.
  • Bouddhistes: Les Communautés Asiatiques venue d’abord pour la Construction du Chemin de Fer entre 1848 et 1855, puis pour la Compagnie Universelle du Canal Interocéanique entre 1881 et 1888 sont toujours très présentes dans le pays. Originaires généralement du Sud de la Chine, leurs descendants prospèrent dans l’administration de Blanchisseries, Supérettes et Restaurants.
  • Hindous : C’est une Communauté moins visible, venue d’Inde pour la Construction du Canal. Prospère dans l’Import – Export, elle s’est aussi parfaitement adaptée aux us et coutumes de la vie panaméenne.

 

D’autres religions non alignées sont aussi pratiquées comme l’Animisme (communautés amérindiennes) et le Santérisme (venu des Caraïbes).

Santa Maria la Antigua (la Vierge à l’Enfant) est la Sainte Patronne de la Ville de Panama. Une statue de 38 mètres de haut, à son effigie, est d’ailleurs en projet et sera positionnée sur la Chaussée d’Amador, face à la Baie de Panama. Elle devrait être prête pour les JMJ de 2019 ?

 

L’evenement majeur en 2019 :

 

LES JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE

 

Du Mardi 22 Janvier au Dimanche 27 Janvier 2019 auront lieux les JMJ et cette fois-ci le rassemblement aura lieu au Panama.

Le thème de la JMJ 2019 sera : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »

Le Pape François sera présent et probablement la majorité des activités se dérouleront sur la Cinta Costera, bien que d’autres éventualités soit à l’étude.

Il est prévu que sur une période d’un mois entre dans le pays de 250 000 à 300 000 visiteurs pour différents motifs de préparation et de réalisation en relation avec la JMJ 2019.

L’Archevêque Métropolitain Jose Domingo Ulloa a réitéré son Invitation à tous le Panaméens pour qu’ils participent de cet évènement. Il les a aussi exhortés à démontrer que quoique Panama soit une nation petite par la taille, le défi sera relevé avec succès.

 

En ce qui concerne le logement, il sera nécessaire de disposer de 180 000 espaces chez les particuliers. Ces espaces seront complétés par l’aménagement le cas échéant, d’écoles, de gymnases et de paroisses pour héberger les pèlerins qui arriveront au Panama.

 

Quant à l’Alimentation, les organisateurs devront habiliter pour le moins 500 restaurants.
Au point de vue transport, la Ligne 2 du Métro, reliant l’Aéroport International de Tocumen, sera mise en service un mois avant le début des JMJ. Seulement 4 stations seront opérationnelles,  et le fonctionnement des trains restera manuel.

 

La Logistique, tant au niveau Accueil, Transport et Sécurité, impose aux Organisateurs (Église et État) un Challenge, le Panama devant recevoir un nombre de Visiteurs équivalent à 10% de sa Population.

Translate »