Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Marché immobilier, par opposition à la réactivation

Marché immobilier, par opposition à la réactivation

 

En plus d’augmenter le taux d’intérêt préférentiel sur les maisons d’une valeur maximale de 180 000 $, le président Laurentino Cortizo propose d’exonérer les droits de mutation immobilière et d’adopter une loi sur le crédit-bail qui permettrait aux jeunes d’acheter plus facilement une maison.

Attente d’augmentation de la subvention

La proposition donnerait un coup de pouce au secteur qui, l’année dernière, a enregistré un ralentissement dans la construction de logements, d’hôtels et de centres commerciaux, passant de 1,832 milliard de dollars en 2017 à 900 millions de dollars en 2018, selon la Chambre panaméenne de la construction (Capac). Capac estime que l’État doit environ un milliard de dollars aux fournisseurs en général, montant qui comprend la subvention hypothécaire pour les intérêts préférentiels. Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) ne connaît pas le montant dû aux banques, mais l’ancienne administration a budgétisé, entre 2017 et 2018, 236,7 millions de dollars pour couvrir la bonification d’intérêts préférentiels. Toutefois, les banques se plaignent que l’Etat a retardé le décaissement du paiement, provoquant un désintérêt de certaines banques à financer plus de logements avec un intérêt préférentiel. La Guilde de la construction et les organisations immobilières célèbrent les mesures du nouveau gouvernement, parce qu’elles disent qu’elles vont aider à réactiver le secteur, qui contribue pour plus de 15% au produit intérieur brut du pays.

Publié le 3 Juillet 2019 par prensa.com/



WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Translate »