Météo
  • Paris
  • Panama City
 

Le Portugal va taxer les retraités européens

Le Portugal va taxer les retraités européens

 

Le parti socialiste portugais s’apprête à modifier le régime fiscal accordé aux étrangers. Cette mesure qui vise les retraités expatriés ne devrait concerner toutefois que les nouveaux arrivants.

Les retraités européens vont-ils toujours plébisciter le Portugal pour leurs vieux jours? Pas si sûr. Lundi soir, le parti socialiste portugais au pouvoir à proposé de mettre fin en partie à l’exonération fiscale des retraités européens résidant au Portugal, dans un amendement à la loi de finances 2020.

Le Portugal est une destination très convoitée par les retraités européens et tout particulièrement français. Selon Courrier International, les seniors de l’Hexagone seraient même les premiers acquéreurs de biens immobiliers. Il y aurait, aujourd’hui, 50.000 Français expatriés, dont un tiers à la retraite.

Pour sortir de la crise financière qui traverse le Portugal en 2009, le législateur décide d’instaurer un régime fiscal très clément pour les retraités étrangers: une exonération totale d’impôt pendant 10 ans. Seules conditions: résider au Portugal au moins six mois dans l’année et ne pas toucher de pension de fonctionnaire.

Ce cadeau fiscal a poussé des milliers de retraités européens à poser leurs valises au pays, tout particulièrement dans la capitale Lisbonne et les stations balnéaires de l’Agave (région au sud du pays). C’est ce texte que le parti socialiste souhaite amender dans les prochains mois en instaurant une taxe à hauteur de 10%, uniquement pour les nouveaux arrivants.

Publié le 30 Janvier 2020 lefigaro.fr



Translate »
Open chat
Bonjour, pouvons-nous vous aider?