Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Le canal de Panama s’agrandit encore et crée un appel d’air

Le canal de Panama s’agrandit encore et crée un appel d’air

La nouvelle révision à la hausse de la capacité du canal de Panama va entraîner une nouvelle croissance de la taille des navires qui l’empruntent et va permettre une augmentation de l’offre entre Asie et côte Est américaine.

L’autorité du canal de Panama a annoncé l’augmentation au 1er juin de la largeur des navires admissible, de 49 à 51,25 mètres. Cet ajustement permettra de faire passer par l’ouvrage interocéanique des navires transportant 20 rangées de conteneurs sur leur largeur en pontée, contre 19 actuellement.

Selon les statistiques d’Alphaliner, 123 porte-conteneurs répondant à ces critères sont en activité dans le monde. Des unités dont la capacité est comprise entre 13.386 et 14.993 EVP.
Mais 59 d’entre eux dépassent la longueur limite (366 mètres) d’admission dans le canal.
Le consultant affirme que 22 navires en commande dans le monde possèdent à la fois les 20 rangées et la longueur satisfaisant aux nouvelles dimensions du canal. Le plus grand d’entre eux aura une capacité nominale de 15.052 EVP une fois construit.

L’offre va augmenter de 10 %

Le consultant dénombre 101 “maxi-neo-panamax” de 12.552 à 14.500 EVP. Comportant 19 rangées de conteneurs et une longueur avoisinant les 366 mètres et 17 autres en commande. Il constate que, pour le moment, seulement 11 de ces porte-conteneurs transitent effectivement par le canal mais estime que ce chiffre devrait doubler dans les prochains mois, avec l’augmentation de la capacité.
Alphaliner s’attend à une hausse de l’offre de 10 % sur les routes Asie-côte Est des États-Unis d’ici juillet. Une augmentation quasiment uniformément répartie entre les trois grandes alliances.
Ocean Alliance (CMA CGM, Cosco, Evergreen et OOCL) a ainsi ajouté 10,3 % à sa capacité en augmentant la taille des navires à 13.000-14.000 EVP sur deux de ses services (l’AWE1/Manhattan Bridge et l’AWE5/SAX) à partir du 1er mai. Toutes ces unités utilisent des porte-conteneurs comprenant 19 rangées en largeur et empruntent le canal.

“La part de marché de Panama est de 72 %, contre 48 % en janvier 2016”

De la même manière, THE Alliance (Hapag-Lloyd, Yang Ming, “K” Line, Mol et NYK) va augmenter sa capacité totale de 9,8 %, notamment en alignant sur son service EC4 des navires de 13.400 à 14.000 EVP de 20 cellules en largeur qui ne pouvaient jusqu’ici emprunter le canal de Panama.

Les armateurs de l’alliance 2M, Maersk, MSC et leur partenaire Hyundai MM vont accroître leur offre de 10,1 %, principalement grâce à la modification de deux services utilisant le canal. Le TP-18/Lone Star Express entre l’Asie et le golfe du Mexique verra ses porte-conteneurs de 4.600 à 5.000 EVP remplacés par des unités de 6.000 à 7.000 EVP.
Sur le TP-11/America, les navires de 8.400 à 10.000 EVP ont été remplacés par des unités de 9.700 à 11.300 EVP.

Évolution spectaculaire depuis 2016

De manière générale, Alphaliner relève que le trade Extrême-Orient-côte Est des États-Unis a augmenté significativement depuis 2016 et la livraison du nouveau jeu d’écluses du canal de Panama. La capacité moyenne des porte-conteneurs transitant par l’ouvrage était de 4.600 EVP il y a deux ans. Elle atteindra 8.300 EVP en juillet 2018, selon le consultant.
“Cette extension de plusieurs milliards de dollars a permis au Panama de récupérer presque toute la part de marché qu’il avait concédée au canal de Suez entre 2010 et 2016. La part de trafic de panaméenne est de 72 %, contre 48 % en janvier 2016″, avance Alphaliner.
Pour ce dernier, cette nouvelle révision à la hausse de la capacité de l’ouvrage centre-américain va encore faire augmenter la taille des navires sur les routes Asie-côte Est des États-Unis, “bien que la plupart d’entre eux resteront des bateaux de 19 rangées”. Le consultant s’attend à ce que les armateurs ne basculent pas tout de suite leurs unités de 20 rangées. “La plupart de ces navires sont actuellement positionnés sur le trade Asie-Europe, où ils doivent être progressivement remplacés au cours des prochaines années par des ULCS (Ultra Large Containerships) de 23 à 24 cellules de large, de la catégorie “Megamax””.
L’évolution du marché est souvent plus rapide que dans les prévisions.

 

Publié le 7 mai 2018 par Franck André

https://www.lantenne.com/Le-canal-de-Panama-s-agrandit-encore-et-cree-un-appel-d-air_a42480.html

LE CANAL DE PANAMA S’AGRANDIT ENCORE

LE CANAL DE PANAMA S’AGRANDIT ENCORE



Translate »