Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Géographie du Panamá – Définition et Explications

Introduction

Entouré par la mer des Caraïbes, l’océan Pacifique, la Colombie (225 km de frontière) et le Costa Rica (330 km), le Panamá est un pays d’Amérique centrale, situé à 9° nord et 80° ouest et s’étendant sur 78 640 km2.

Le canal de Panamá permet aux bateaux de passer de l’océan Atlantique à l’océan Pacifique et inversement, sans devoir contourner le continent américain par le sud de l’Argentine.

 

Formation

Le territoire de Panama est né il y a 15 millions d’années d’un phénomène de subduction qui a créé un groupe d’îles. Elles représentent aujourd’hui les péninsules de Azuero et Burica. La spécificité de ce territoire s’il est comparé à ses voisins est qu’il est issu de la collision des plaques des Caraïbes, de Nazca et celle de l’Amérique du sud alors que les pays de l’isthme se sont créés par le contact de celle des Caraïbes et de celle de Cocos.

Côtes

Carte du Panama

La côte nord est semée de ports naturels. Le port de Cristóbal, situé à la sortie du canal dans la mer des Caraïbes, est le seul à bénéficier d’importantes infrastructures. Cependant, les nombreuses îles de l’archipel de Las Bocas del Toro, fournissent un abri suffisant pour le port bananier d’Almirante. A l’ouest la côte est découpé en baie Almirante, laguna de Chiriquí et golfe des Moustiques.

Du côté de la frontière colombienne, la côte est ornée d’environ 350 îles qui s’étendent sur environ 160 km.

Sur la côte Pacifique , il y a les golfes de Chiriquí, de Panamá, de Parita et de San Miguel.

Le port principal est Balboa mais les profondeurs n’étant pas suffisantes ajoutées à une forte marée ne permettent pas vraiment le développement de ports importants. Environ 1000 îles se trouvent dans la partie sud du pays dont celle de Taboga, dévouée au tourisme qui est visible depuis Panamá.

Carte politique

Le pays est divisé en 9 provinces auxquelles viennent s’ajouter les 5 comarques indigènes Emberá-Wounaán, Kuna Yala et Ngöbé-Bugle (niveau province) et Madungandí et Wargandí (niveau corregimientos). Les provinces n’ont pas changé depuis la déclaration d’indépendance en 1903. Leurs subdivisions sont les districts qui sont à leur tour divisés en corregimientos (qui sont eux modifiés en fonction des mouvements de population).

Les frontières avec la Costa Rica et la Colombie sont clairement démarquées et ne sont plus l’objet de disputes depuis la fin des années 1980. Le pays bénéficie d’autre part d’une ZEE de 200 miles nautiques.

Cours d’eau

Un peu moins de 500 cours d’eau arrosent le territoire escarpé. La plupart sont des torrents descendant des hautes terres, et sont complètement innavigables. Seuls le Río Chepo et le Río Chagres sont exploités comme source d’électricité.

Le Río Chagres est un des plus longs des 150 fleuves qui alimentent la mer des Caraïbes. On retrouve sur son cours le lac Gatún et le lac Madden qui fournissent l’électricité à toute la zone environnante.

Le Río Chepo se jette quant à lui dans le Pacifique et, à l’image des 300 fleuves qui se jettent de ce côté, est beaucoup moins tumultueux. La raison est la plus faible déclinaison du terrain et cette partie comprend aussi le seul fleuve navigable : le Río Tuira.

Publié le 25 Août 2021 techno-science.net



Open chat
Bonjour, pouvons-nous vous aider?