Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA

Exploit. La mauvaise réputation du Panama cache un vrai succès démocratique et économique

Au cours des trente dernières années, ce pays d’Amérique latine a connu une trajectoire particulièrement impressionnante. Son parcours a de quoi surprendre, en matière de bonne gestion économique et de stabilité politique, estime ce spécialiste dans Foreign Policy.

Le Panama a souvent mauvaise presse. En octobre dernier, le pays a encore fait parler de lui dans le cadre de l’enquête baptisée Pandora Papers. Parmi les centaines de responsables politiques et de fonctionnaires dont les noms figurent dans les documents (dont trois anciens présidents panaméens), près de la moitié étaient les clients d’un cabinet d’avocats ayant son siège dans le pays.

Ces révélations surviennent cinq ans seulement après l’affaire des Panama Papers, qui a levé le voile sur les pratiques douteuses d’une autre firme panaméenne aujourd’hui disparue, Mossack Fonseca, qui, à une époque, était l’un des principaux fournisseurs de services financiers offshore au monde.

Le petit pays s’est ainsi acquis la réputation de faciliter les magouilles financières des riches et puissants de ce monde. Dans ce contexte, on peut être tentés de n’y voir qu’un haut lieu de la corruption et de la finance illicite.

Quatre éléments déconcertants

Or le Panama représente un exemple particulièrement remarquable de réussite politique et économique en Amérique latine.

Au cours des trente dernières années, le pays a non seulement réussi à rester une démocratie stable, mais il a aussi enregistré la croissance économique la plus rapide de la région, et il se classe aujourd’hui parmi les pays les plus développés d’Amérique latine.

Son succès confond les politologues, et ce, à plusieurs égards. Quatre éléments sont particulièrement déconcertants.

Premièrement, le Panama est l’un des rares pays au monde où la démocratie a été instaurée à la suite d’une invasion militaire. L’opération Juste Cause, lancée par les États-Unis en décembre 1989, a fait des centaines de morts et a été largement dénoncée par la communauté internationale, mais il faut reconnaître une chose : elle a eu les résultats escomptés.

La démocratie a repris racine

Le renversement du dictateur Manuel Noriega [1983-1989] a permis à Guillermo Endara, gagnant du scrutin présidentiel de mai 1989 [que Noriega s’était refusé à reconnaître], d’exercer ses fonctions. La démocratie prenait racine peu de temps après.

Depuis 1995, le Panama est considéré comme un pays “libre” par l’ONG américaine Freedom House [qui mesure la démocratie selon de nombreux critères].

Le pays a aussi évité nombre des écueils qu’ont connus d’autres démocraties d’Amérique latine, comme les putschs, l’élection d’hommes forts et l’effondrement des systèmes à plusieurs partis.

Ce n’est pas un mince exploit, surtout lorsqu’on sait que, depuis la Seconde Guerre mondiale, le Panama et la Grenade sont les deux seuls pays qui sont devenus des démocraties à la suite d’une invasion militaire [en 1983 pour la Grenade].

Pourquoi le Panama connaît-il un tel succès ? Contrairement à l’Irak et à l’Afghanistan, le Panama était un pays à revenu moyen qui ne présentait pas de clivages religieux ou linguistiques importants au moment de l’invasion américaine.

En outre, le pays avait déjà une expérience de démocratie longue de plusieurs décennies quand est survenu le coup d’État qui a mené au pouvoir Omar Torrijos, le prédécesseur de Noriega, en 1968 [il y est resté jusqu’à sa mort, en 1981]. Ainsi, concrètement, l’invasion survenue en 1989 a permis de restaurer la démocratie, et non de l’instaurer.

La stratégie du blâme

Deuxièmement, le parti le plus populaire depuis la démocratisation n’est nul autre que le Parti révolutionnaire démocratique (PRD) de Noriega. Contrairement à ce qui s’est passé en Irak avec la “débaathification”, les États-Unis ont permis au parti de l’ex-dictateur de poursuivre ses activités, et même de retourner au pouvoir lors des toutes

Publié le 21 février 2022 / https://www.courrierinternational.com

Reset password

Entrez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un lien pour changer votre mot de passe.

Get started with your account

to save your favourite homes and more

Inscrivez-vous avec l'adresse e-mail

Get started with your account

to save your favourite homes and more

En cliquant sur le bouton «S'INSCRIRE», vous acceptez les Conditions d'utilisation et Politique de confidentialité
Powered by Estatik
langage »
Bonjour, pouvons-nous vous aider?