Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Des envies d’évasion au Salon du tourisme

Le panama devient un pays normal pour des gens normaux et ou il fait bon migrer, avec une fiscalité attrayante, un climat agréable, et où vous ne serez plus suspecté de venir blanchir votre argent lorsque vous vous déciderez à quitter votre enfer fiscal pour vivre plus sereinement et sans stress….

 

Le premier Salon régional du tourisme réunit une vingtaine de professionnels du voyage au premier étage du Centre des congrès.

 

Venus de Vierzon, ces deux couples de sexagénaires étaient à la recherche d’une destination exotique pour un voyage organisé. Ils ciblaient le Guatemala. Ce sera finalement Panama et sa capitale, l’une des destinations à la mode. Après une longue conversation avec l’un des tours opérateurs présents sur le salon, ils se sont laissés séduire par le charme de l’ancienne ville coloniale et par la biodiversité préservée du pays. « On aime bien voyager dans des endroits où l’on trouve encore de la nature à l’état sauvage, lâche l’un d’eux. Cette fois-ci, on part pour un circuit en voyage organisé, à condition de pouvoir nouer des contacts avec la population locale. » La petite bande a pris une sérieuse option pour ce voyage qui doit se dérouler au printemps 2019. La finalisation se fera en agence, dans les prochaines semaines.

 

Mieux vaut réserver tôt

Organisé par Sabine Bablin et Ludovic Delalande, à la tête des quatre agences Thomas Cook d’Issoudun, Châteauroux, Vierzon et Bourges, ce 1er Salon régional du tourisme doit ainsi permettre aux candidats à l’évasion de poser les bases d’un futur voyage. Outre le Panama, l’Amérique centrale dans son ensemble, Cuba, les Canaries, les Baléares et la Grèce sont parmi les destinations les plus prisées du moment. Pour se préparer à partir, rien ne vaut le contact direct. En professionnel convaincu, Ludovic Delalande défend la valeur ajoutée du face à face. « Aujourd’hui, on peut faire des réservations en quelques clics, sur Internet. Mais on ne trouvera jamais une réponse précise à toutes les questions qui peuvent se poser. Pour certains, un voyage est le projet d’une vie sur lequel ils engagent une somme conséquente. Notre rôle est de conseiller et d’accompagner le client pour veiller à ce qu’un simple problème administratif, comme une carte d’identité dont la validité est dépassée, ne vienne pas tout remettre en cause au dernier moment. »

Quant au budget, il ne doit pas être non plus un frein à l’évasion. « Il n’y a pas de gros ou petit budget. Il y a juste des budgets adaptés aux attentes et aux envies, tranche Ludovic Delalande. A nous de bien cerner la motivation et le style de vacances souhaité pour proposer le produit le plus adapté. » Contrairement aux idées reçues véhiculées par les promotions de dernière minute très en vogue sur Internet, il est préférable de s’y prendre à l’avance pour décrocher le meilleur tarif. « Si on veut avoir le prix et le meilleur choix, il faut réserver le plus tôt possible. Un an, c’est bien, notamment pour des destinations lointaines comme la Polynésie. Chez les croisiéristes, qui ont de plus en plus de succès, c’est mieux aussi : certaines compagnies comme Ponant ont déjà commencé les réservations pour 2020 ! »

 

Publié le 5 Octobre 2018 par lanouvellerepublique.fr


https://www.lanouvellerepublique.fr/issoudun/des-envies-d-evasion-au-salon-du-tourisme



Translate »