Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Augmentation des salaires de base de 1% à 8% dès janvier 2020 au Panama.

Le Panama veut organiser un Grand Prix de F1

 

Application à partir de Janvier 2020

L’ajustement du salaire minimum se situera entre 1 % et 8 %, selon l’activité économique
Le décret, qui entrera en vigueur le 15 janvier 2020, doit être publié au Journal officiel.

L’augmentation du salaire minimum annoncée ce mardi 31 décembre par la ministre du Travail et du Développement du travail, Doris Zapata, se situera entre 1 et 8 pour cent, et dépendra de l’activité économique.

Dans le cas de l’éducation, des zones franches, des hôtels, de l’agriculture et de l’approvisionnement en eau, l’augmentation sera de 1%, tandis que dans la zone de Bocas del Toro où les entreprises bananières opèrent,l’ajustement sera de 8%.

Après ne pas avoir fait cette annonce le lundi 30 décembre, après une réunion de 8 heures du Conseil de Cabinet, Zapata a déclaré aujourd’hui que l’Exécutif a pris cette décision après que le secteur des affaires et les syndicats de travailleurs ne soient pas parvenus à un accord à la table des
négociations.

Dans ce sens, le Gouvernement a réalisé une étude de chaque activité économique et a déterminé l’augmentation en fonction de la croissance que chacune des activités a enregistrée au cours de l’année, a détaillé le Ministre du Travail.

L’ajustement pour la plupart des travailleurs qui se situent dans la fourchette du salaire minimum serait de 3,3 %, mais elle n’a pas donné de détails sur ce que représente cette augmentation en argent, faisant valor que tout dépend de la classification de l’activité économique.
Dans le cas des travailleurs qui sont dans des entreprises dédiées au secteur agro-industriel, ils recevront un ajustement de 5 cents l’heure à 1,58 $, tandis que ceux du commerce de gros recevront un ajustement de 9 cents.

Le décret, qui sera en vigueur à partir du 15 janvier 2020, doit être publié dans le Journal Officiel et il y apparaîtra les activités économiques qui sont passées de 34 à 37 après un reclassement de certains secteurs comme le casino, les radios et les supermarchés.

Dans le cas des stations de radio, le ministre qui a fait l’annonce en compagnie de fonctionnaires de Mitradel, après le retrait du siège attribué au vice-président José Gabriel Carrizo et au ministre conseiller José Rojas, a indiqué que dans le cas de la radio, il ne s’agit pas d’une station à couverture nationale, avec celles qui ne fonctionnent que dans certaines provinces du pays. Une classification a également été faite par les supermarchés ayant plus de cinq succursales.

Le secteur des entreprises a fait observer que la situation économique du pays ne permettait pas d’ajuster le salaire minimum, qui est révisé tous les deux ans et qui touche plus de 290 000 travailleurs dans tout le pays.

Publié le 6 Janvier 2020



Translate »