Météo
  • Paris
PARIS
  • Panama City
PANAMA
 

Architecture : Gustave Eiffel, le génie du fer

 Architecture : Gustave Eiffel, le génie du fer

Dimanche 31 mars, la tour Eiffel fêtera ses 130 ans. La Dame de fer est l’édifice le plus célèbre de Gustave Eiffel, mais l’ingénieur nous a légué bien d’autres prouesses technologiques, des viaducs et des ponts en France et à l’étranger.

Ingénieur visionnaire, il a repoussé les limites de l’architecture, maîtrisant le fer pour construire toujours plus haut. Mais aujourd’hui, que reste-t-il de Gustave Eiffel ? Au cœur du Cantal se trouve le viaduc de Garabit, 560 m de long et 120 m de haut. Quelque 3 000 tonnes de métal en apesanteur. Avec son arche, c’est un peu le petit frère de la tour Eiffel. Gustave Eiffel l’achève en 1884, une prouesse technique et une victoire sur son ennemi invisible : le vent.

Sur le viaduc, une voie ferrée relie pour la première fois le Massif central à Paris. Les voyageurs se pressent pour le grand frisson. Des ponts, Gustave Eiffel en construit partout dans le monde, jusqu’au Vietnam, sur le fleuve Rouge, ou encore au Portugal, à Porto. Des viaducs, mais aussi des bâtiments, comme la gare de Budapest, en Hongrie. À New York (États-Unis), c’est encore lui qui fabrique la structure de la statue de la Liberté. Tout lui réussit, jusqu’au scandale du canal de Panama. Eiffel y perd une partie de sa fortune et se retire des affaires.

Un appartement de 100 m² au sommet de la tour Eiffel

Il se réfugie dans son laboratoire du 16e arrondissement de Paris et y installe la plus grande soufflerie du monde. Pour comprendre le déplacement des objets dans l’air, il passe ses journées à mener des expériences. 106 ans plus tard, le laboratoire fonctionne toujours. On y teste la résistance au vent dans le domaine du bâtiment. Mais ce qui reste de Gustave Eiffel, c’est évidemment sa tour, beaucoup plus qu’un monument pour Savin Yeatman-Eiffel, descendant du constructeur. Au troisième étage se cache le bureau de son ancêtre. Il ne reste qu’une seule pièce, mais c’était à l’époque un appartement de 100 m² où la famille venait se refaire une santé. Gustave Eiffel meurt à 91 ans, laissant son nom au monument, devenu le symbole de Paris.

 

 

 

Publié le 27 Mars 2019



WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Translate »